1.2. Le Puy Pariou, le Puy-de-Dôme, le Puy de la Vache

(2) cratère Pariou cratère Pariou neigeLe Puy de Pariou

Le puy de Pariou est formé par la superposition de deux cônes stromboliens et d’un anneau de tuf, cet ensemble a produit trois coulées de laves au cours de son histoire éruptive. Le puy de Pariou se situe à environ 10 km à l’ouest de Clermont-Ferrand et à un peu plus de 2 km d’Orcines, juste au sud de la route passant par le col des Goules. Le puy des Goules est situé à moins de 400 m au nord, le Cliersou, le Grand Suchet et le petit Suchet à quelques centaines de mètres à l’ouest et au sud-ouest, et le Puy-de-Dôme à 1,5 km au sud.

Culminant à 1 209 mètres d’altitude, il s’élève 250 m au-dessus du socle cristallin qui constitue la plaine environnante. Il a une forme typique de volcan de type strombolien et son cratère est formé de deux cratères emboîtés. Le cratère central, le plus élevé et le plus récent, forme un cercle presque parfait. Il atteint 90 mètres de profondeur et 200 m de diamètre. Les deux cratères ne sont pas dans le même axe, contrairement à ceux du puy de Côme. On compare souvent le puy de Pariou au Vésuve, avec son cône récent surmontant une somma.

L’ancien cratère (« ancien Pariou ») et l’anneau de tuf qui le prolonge sont encore bien visibles à l’ouest et au nord. Au sud, il est dissimulé sous le nouveau cratère (« nouveau Pariou ») et à l’est sous d’anciennes coulées de lave.

La cheire du puy de Pariou est inculte, elle est parsemée de feuillus, de genévriers, et d’une herbe très fine et rase.

Vue sur le sommet du Puy de Dôme, photo prise en parapente

Vue sur le sommet du Puy de Dôme, photo prise en parapente

Le Puy de dôme

Le Puy-de-Dôme est le roi des volcans de la chaîne des Puysavec une grande histoire géologique et humaine. Il se trouve à 15 km à l’ouest de Clermont-Ferrand, sur la commune d’Orcines. Le Puy-de-Dôme fait partie du réseau des grands sites de France et a reçu, début 2008, le label « Grand site de France ».

Du haut du Puy-de-Dôme, par temps clair, on a une vue générale sur le parc naturel régional des volcans d’Auvergne avec toute la chaîne des Puys, les Monts Dore, les Monts du Cantal. On peut apercevoir à l’est toute l’agglomération de Clermont-Ferrand. On a également un panorama à l’ouest sur le Limousin, les Combrailles et le plateau de Millevaches.

Le Puy-de-Dôme, comme tous les volcans de la chaîne des Puys, repose sur un plateau granitique (socle cristallin) situé à un peu moins de 1 000 mètres d’altitude. Il s’agit d’un ancien dôme de lave de forme grossièrement tronconique. Haut de 550 mètres et large de deux kilomètres à la base, son sommet culmine à 1 465 mètres d’altitude.

(1) ascension au puy de la vacheLe Puy de la Vache

Le Puy de la Vache est volcan basaltique à cratère ouvert. Sa principale coulée de lave, conjointe à celle du Puy de Lassolas est dénommée cheire d’Aydat. Elle a créé différents lacs de barrage volcanique en barrant la route à la rivière dont l’étang de la Cassière au nord et le lac d’Aydat au sud dans la vallée de la Veyre.

Avec son jumeau le Puy de Lassolas, volcan monogénique, ils forment deux cônes de scories, dont la couleur va du rouge au noir. Âgés de 8 300 ans, ils constituent les plus jeunes volcans de la partie nord et centre de la chaîne des Puys. Ainsi Le Puy de la Vache et le Puy de Lassolas sont nés de la même fissure éruptive, ils affichent la même forme égueulée vers le sud.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.